presque


Lait de coco et sucrette.
2 mai 2018, 00:05
Filed under: Non classé

Une putain de solitude
Voulue et détestée. En même temps.
Jamais jamais jamais recevoir un café comme tu l’aimes,
Ni même comme tu l’aimes pas.
Affronter, porter l’entièreté des emmerdes de la vie, seule et avec une responsabilité écrasante.
Les amies sont là, et la famille.
Les amies se serrent près de toi.
Et quand tu rentres chez toi, tu te fais un putain de café.
Tu lèves ton cul, et tu prends ce que tu veux de la vie.

Et si c’est la merde, si même le café n’est pas envisageable
Tu lèves ton cul et tu vas résoudre le problème.

Et si le problème n’a pas de solution
Tu lèves ton cul et tu te fais un café.

Publicités


Des années plus tard
3 janvier 2018, 01:08
Filed under: Non classé

Dur, exigeant
qui a la trouille

Dilettante avec un noyau dur
retrouve un espace [mental]

Des possibles partout

Qui est-ce quand personne ne regarde / qui est-ce quand quelqu’un regarde

Qui.

Encore.



mouvement
27 décembre 2017, 20:40
Filed under: Non classé

A l’intérieur, une fureur

un mouvement, un rejet, une adhésion

les idées qui se rangent, le corps qui se redresse

attirée et effrayée, je mets un pied devant l’autre

je n’attends pas une épaule, un soutien, un sauveur

et ma séduction au minimum, mon miminum

concentrée que je suis sur qui je suis

ne pas me dissoudre dans l’amour, dans l’autre, son regard, son attention

Seule avant d’être à deux, heureuse

et pas rendue heureuse

libre, pour pouvoir tenir une main

sans s’y accrocher

sans avoir peur

 

 



Cause toujours
15 août 2017, 02:41
Filed under: Non classé

J’aime mon fils plus que le dernier mot d’un éclat

J’aime mon fils plus que la justice

Et de toutes façons, je suis occupée à m’occuper de moi.



Visage
14 août 2017, 02:38
Filed under: Non classé

Tu ne seras jamais assez vieux pour que j’oublie

Je ne serai jamais assez folle pour me venger

Je ne serai jamais assez vieille pour oublier

Il sera assez grand pour se souvenir

Un jour.



Des blocs fondamentaux ont été déplacés
9 février 2016, 18:10
Filed under: Non classé

Comme c’est étrange d’aller déposer son enfant chez la personne avec qui tu l’as fait.



Ouvrir sa bouche.
19 janvier 2016, 23:58
Filed under: Non classé

Il y a toujours trop de mots.